01 août 2013

La vie d'une autre, de Frédérique Deghelt

 

Comment réagiriez-vous en vous réveillant un matin aux côtés d'un homme avec qui vous avez flirté la veille et en vous rendant compte que douze années ont passées, que votre reflet dans le miroir a pris quelques rides et que vous n'avez aucun souvenir de ce qui a pu se passer depuis le soir de cette rencontre?

 

L'héroïne part ainsi à la recherche d'elle-même, tentant de comprendre ce qui a pu se passer, sauvant les apparences pour que personne ne découvre son secret et apprivoisant, avec le plus de naturel possible, cette vie entre mari et enfants. Sous forme presque d'un journal, parfois teinté de monologue intérieur, nous voilà plongé dans cette (en)quête intérieure, frôlant la psychanalyse. Si le dénouement n'a rien de sensationnel ou de dramatique comme peuvent l'être certains romans du même genre (je pense à van cauwelaert notamment), cette amnésie affective soulève quelques questionnements sur notre vision de l'amour, la fameuse usure du couple face à la routine et sur notre façon d'appréhender la vie en général.

 

Que celles qui n'ont jamais pensé avec nostalgie à l'insouciance de leur célibat, qui n'ont jamais cherché à revivre "les papillons" du début (le tza-tza-tzu de Carrie Bradshaw) me jettent le premier livre.

 

La vie d'une autre, ou si l'oubli devenait une preuve d'amour...

 

A noter, le roman a été adapté au cinéma avec Juliette Binoche et Matthieu Kassovitch

Posté par Plume_d_ange à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La vie d'une autre, de Frédérique Deghelt

Nouveau commentaire